Biographie

 

Zarko Vijatovic est né en 1952 à Washington D.C., Etats-Unis.  Vit et travaille à Paris.

Formation
Diplômé de l’Ecole supérieure des beaux-arts de Zagreb, section peinture.

Expositions collectives
Ses œuvres sont exposées dans des expositions collectives depuis 1984.
En 1987, il est sélectionné à la Biennale de l’art contemporain : Übergange, Trigon, Graz.
En 1988, dans la vitrine d’une librairie zagreboise il participe à la série d’expositions sous le titre « Ready-made ».
En 1989, Ida Biard et La galerie des Locataires, l’invitent à présenter un projet conceptuel dans le train Simplon Express avec Boltanski, Buren, Sarkis, Messager, Fleischer, etc.
En 1995, à la Galerie Nikki-Diana Marquardt dans le cadre de l’exposition « Qui a tué Walter Benjamin ?“, il s'interroge sur la perception de la xénophobie.
En 2007, ses prises de vue de Paris sont exposées aux Pavillon des Arts de Zagreb (Croatie) sur le thème : Aimons-nous regarder les autres ?
La même année, à Paris, La galerie Photo4, choisit de montrer son travail argentique N&B, format panoramique.
En 2008 et 2009, la Galerie Lucie Weill&Seligmann expose ses photographies couleurs dans le cadre des expositions Couleurs I et Couleurs II.
Son travail est présenté en permanence à la Galerie PHOTO4 et à la Galerie Lucie Weill&Seligmann

Expositions personnelles
Dans ses expositions personnelles il s'est d'abord intéressé à la peinture, puis s'est tourné vers la photographie en tant que medium d'un art conceptuel. Dans ce cadre, il expose au Salon d'exposition de Dom JNA à Zagreb (Croatie) en 1988 et à l'Espace Paul Boyé, à Sète, en 1995. Son travail intitulé « La Méditerranée touche le Nord », associe alors de manière de plus en plus subtile la photographie à la peinture.
Au début la photographie est le support de ses projets conceptuels, pour devenir progressivement le moyen de la représentation du réel.
L’exposition « Julije Knifer » nous montre les photographies du peintre prises pendant plus de dix ans, en France de 1992 à 2002, à OK Palach, à Rijeka en Croatie, en 2006.
En 2007, la Galerie Lucie Weill&Seligmann présente une série de photos couleur des Tuileries sous la neige.
En avril 2008, il expose à la Galerie Lang, à Samobor (Croatie), un choix de ses tirages argentiques format panoramique.
En septembre 2008, Josip Vanista publie une dizaine de ses photographies dans le numéro 14 de la revue d'auteur "Postgorgona".